Tuesday, July 04, 2006

Une petite idée d'excursion

Un collègue de travail me demandait aujourd'hui quelles belles excursions on pouvait faire dans le canton de Fribourg. J'ai répondu sans hésiter la région de Gruyères et de Moléson. J'y était justement il y a une dizaine de jours. Bon, d'accord, pour un expatrié valaisan, le Moléson reste une colline, mais ça a vraiment son charme.



La photo était prise depuis Plan Francey, où il y a une auberge extrêmement sympathique, où l'on mange un plat pour lequel les Fribourgeois sont imbattables : la fondue bien sûr. En grand amateur, je ne peux que la recommander là-haut. Si vous êtes en groupe de potes, montez-y. Les dortoirs sont sympas et pas chers. Voici la vue qu'on avait le dimanche matin.



Mais ce qu'il faut faire, c'est monter au sommet du Moléson, pour avoir une vue sur tous les alentours, notamment sur le Léman. Pas de photo, car je n'y suis pas monté. Partie remise.

Je sais, Sisyphe, je sais, je craque et je mets des photos de mes loisirs...

5 Comments:

Blogger Sisyphos said...

Mais c'est très joli pourtant.... ;-)

2:19 PM  
Anonymous lµdivine said...

ah ben j'y serais dans 2 semaines!! j'adore passer un p'tit week-end de temps en temps dans la région. les meringues sont peut-être pour quelque chose...

4:13 AM  
Blogger Dodinette said...

Bravo, cette photo est supberbe ! Ça fait du bien de voir des paysages "typiquement" européens... même si on se plaît bien dans notre Canada d'adoption ! Mais les "vraies" montagnes, pas de doute, c'est pas ici qu'on les trouve...

4:46 AM  
Blogger Jack said...

@Sisyphe : j'ai jamais dit le contraire ! :-)
@Ludivine : bon plaisir ! Les meringues ne sont pas fabriquées très loin c'est vrai.
@Dodinette : Bienvenue en Suisse ! Ca fait plaisir de voir que le blog s'internationalise quelque peu...

5:57 AM  
Anonymous Anceps said...

Je ne peux pas m'empêcher de chanter ça quand on me parle du Moléson :
"Là-bas autour du vieux chalet, où broutent vaches et génisses, les armaillis font du p'tit lait en jardinant dans les narcisses, tout en préparant, c'est fatal, le fameux gruyèr' d'Emmenthal ! Ils dansent le soir venu, bras et genoux nus, sur un air connu : (...) la Java des Colombe-ettes, qui fait chialer les modzons en train de croûter l'herbette sur les pentes du Moléson."

9:07 AM  

Post a Comment

<< Home